jeudi 1 novembre 2012

Enfin une bonne nouvelle pour le bar...

Enfin une excellente nouvelle pour notre ami labrax! La taille minimale de capture vient de passer de 36 cm à 42 cm, ce qui correspond à la maille biologique. De ce fait, il se sera reproduit au moins une fois avant d'être prélevé...


Pour accéder au communiqué de presse du Conseil Supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques, cliquer sur l'image ci dessous:




En espérant que les autres poissons bénéficient de ces mêmes dispositions. Un exemple: Le lieu jaune peut être prélevé à partir de 30 cm, alors que sa taille biologique avoisine les 60 cm... Il y a encore du boulot, mais on avance doucement...

@micalement, Nicolas

6 commentaires :

  1. Tres bonnes nouvelle Nicolas, merci pour l'info.
    Salut

    RépondreSupprimer
  2. Pas sûr que ça soit vraiment une bonne nouvelle puisqu'elle ne s'applique pas aux pros.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut être optimiste, si ces nouvelles mailles biologiques sont mises en place pour les plaisanciers, il n'y a pas de raison que par la suite les professionnels ne subissent pas les mêmes restrictions. Ils vont bien finir par comprendre que s'il n'y a plus de poissons, ils n'ont plus de boulot... La prochaine étape, c'est d'interdire la pêche sur les frayères... Ce n'est pas gagné, mais on ne lâchera rien!

      @mic, Nicolas.

      Supprimer
    2. d'après ce que j'ai pi lire, le fait d'augmenter la maille à 42cm va diminuer l'effort de pêche des plaisanciers sur l'espèce, donc les pro pourront maintenir leur effort de pêche sur le bar, voire l'augmenter.
      J'ai compris que la variable d'ajustement sur l'effort de pêche, c'est les plaisanciers.



      Supprimer
    3. On verra bien ce que ça donnera... Il y a également quelque chose à faire auprès des consommateurs, car si ceux ci ne consomment pas de bars sur leur période de frai, les pêcheurs pros n'auront aucun intérêt d'aller les massacrer sur les frayères...

      @mic, Nicolas.

      Supprimer