mardi 16 avril 2013

Loup, y es tu?

 

Avec le prolongement de l'hiver, de nombreux pêcheurs se demandent si les bars sont arrivés à la côte et ils hésitent encore à sortir les cannes à leurres, surtout pour aller prospecter du bord. A cette période, si les températures moyennes ne sont pas de saison, il y a des risques d'enchainer les "bredouilles"...
En bateau, c'est différent, faute de bars, on peut toujours débusquer quelques jolis lieus et mérous bretons derrière les têtes de roches... Encore faut-il pouvoir sortir; rares étaient les bons créneaux météo ces dernières semaines, et le vent de Nord Est n'a pas facilité la tâche!
Mais revenons à nos montons, enfin à nos "loups"...



Après une courte session médiocre la semaine dernière en sortie d'estuaire, agrémentée de pluie et de vent, j'ai voulu vérifier si le changement brutal de température de ces derniers jours pouvait avoir une influence sur l'appétit de nos chers labrax. Alors je suis retourné sur la même zone avec quasiment les mêmes leurres...

Je repère un courant qui me réussit régulièrement toute l'année, et j'y lance un petit leurre souple de type "shad" sur tête plombée de 7g... Au premier lancer je ne fais rien, mais au second, après une tirée, lorsque j'accompagne le leurre à la descente, je sens un tout petit "toc" dans la canne. Je sais que mon leurre n'est pas au fond, soit j'ai touché un obstacle, soit c'est une touche... J'ai le réflexe de ferrer dans la seconde qui suit et "bingo!" c'est bien un poisson, et un joli!  



Après un magnifique combat, c'est un superbe bar de 55cm environ que je réussis à échouer dans le goémon...


Ce premier bar de l'année 2013 pris au leurre souple ne méritait qu'une chose, regagner son élément naturel...





J'insiste donc avec différents "shad" dans ce fameux courant mais rien n'y fait... Je décide de changer et passer sur des leurres de type "slug". Tous y passent; Sand Eel, Shad Impact, Gulp... Toujours rien, et pourtant je suis persuadé que ce bar n'est pas seul. J'ai bien un dernier shad de chez Castaic à essayer mais j'hésite... Allez hop! Qui ne tente rien à rien, je lui enfile une petite tête Seb, un point de colle, et c'est parti!
Je lance à une vingtaine de mètre devant moi. Je prends contact avec le fond, une première tirée, une seconde et à la troisième... Pendu!



C'est encore un joli bar estimé à 50cm environ.




Après une brève séance photos, retour à l'eau!


Déjà 15h, il est temps pour moi de renter car j'ai mon petit loup à récupérer à l'école. Ces deux heures de pêche ont défilé et m'ont fait le plus grand bien... 
2 bars de plus de 50 cm pour démarrer la saison, je ne pouvais pas rêver mieux!



@micalement, Nicolas.

4 commentaires :

  1. De bons prémices pour nos pêche en estuaire !

    A bientôt.

    @mic

    Loïc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Loïc,

      Hé oui, je pense que ce CR va en décider plus d'un à ressortir les cannes... Espèrons que cette année nous réussirons à faire quelques sessions ensemble.

      @mic, Nico.

      Supprimer
  2. Bravo l'ami, respect !
    Pour ma part, j'ai été surpris aussi de piquer du bar du bord...mais en surf léger alors que je recherchais la dorade.
    Bientôt les leurres iront dans l'eau :D

    RépondreSupprimer
  3. Salut Remy,

    Je ne suis pas très surpris pour ma part... Depuis quelques années je respecte une trêve jusqu'au premier avril, mais avant il m'arrivait de faire du bar en mars au leurre. Celui que j'ai attrapé le plus tôt (au leurre) depuis que je pêche, je l'avais fait un 3/4 mars il me semble! Même si l'hiver et le printemps sont rudes, il y en a toujours qui trainent en estuaire...

    A+ au bord de l'eau,

    @mic, Nico.

    RépondreSupprimer