mardi 7 mai 2013

Mission pollacks...

Les bars étant très difficiles à trouver en ce moment, c'est sur les lieus jaunes que nous avons décidé de nous défouler aujourd'hui! Comme le printemps est en retard d'au moins un bon mois, avec Benjamin, nous nous sommes dit qu'il y avait sans doute encore quelques jolis pollacks à trainer sur les plateaux de l'archipel de Bréhat...


C'est toujours un bonheur de sortir de l'estuaire du Trieux à l'aube, le phare de la Croix nous offre à chaque fois un nouveau paysage digne d'une carte postale...




Nous avons beaucoup de mal à trouver les lieus, nos spots habituels ne nous rapportent rien. Il nous faut attendre la mi marée pour que l'on commence à voir de l'activité sur le sondeur... Benji, le roi du "home made" fait le tour de ses leurres et m'en montre un en particulier qu'il me dit avoir "raté". Pour lui c'est un leurre qui ne prendra jamais un poisson! Il me parie même que si j' attrape ne serait ce qu'un petit lieu avec, il me donnera 3 leurres souples fabriqués par ses soins...  
 


J'adore les défis, je vais donc tenter de lui prouver que ce leurre peut prendre du poisson...




Nous nous plaçons sur une nouvelle dérive que Benjamin avait marqué l'année dernière lors d'une session avec un ami commun, Maxime. Il y avait sorti un poisson de 80cm...
Première dérive, j'en profite pour mettre le fameux leurre maison. Je prends contact avec le fond, quelques petites animations, un remontée sur 10/12m et bingo! Attelé!!!


Pari gagné avec ce joli lieu de 65cm environ!






C'est ensuite à Benji de sortir son frère jumeau...






Nouvelle "replace" sur la même dérive... Et encore attelé! Et toujours sur le même leurre!!!




Après un superbe combat sur ma Black Gold SRF, c'est un superbe lieu de 70up qui termine dans l'épuisette...





Alexis, alias "Ty Bougnat", est aussi sur l'eau aujourd'hui mais sur un autre plateau... Etant donné l'activité qu'il y a sous l'eau, Benjamin l'appelle pour lui proposer de se joindre à nous.


Une demie heure plus tard, voici le "Ty Bougnat 3" qui débarque; un Tarpon de 5m associé à un moteur Mercury 50 ch.




Les lieus continuent de s'enchainer...




Nous avons même failli faire un triplé...




Mais malheureusement pour moi, le Fluorocarbone n'a résisté aux dents tranchantes d'un lieu sans doute très correct... Dommage, ce leurre me plaisait vraiment bien... J'en connais un qui risque de le reproduire, n'est ce pas Benji?




Encore une belle poutre pour Benjamin!




Le menu du jour de nos chers pollacks se composait essentiellement de gros lançons et de sardines...




Le plus gros poisson de la journée pour moi... 80 up!!!




Et quasiment le même pour Benji!!!





Nous ferons encore d'autres poissons, tout comme Alexis, mais nous savons qu'il faut être raisonnable et savoir s'arrêter. Le gros problème, lorsque l'on pêche en verticale par plus de 25/30m de fond, c'est que l'on a peu de chance de pouvoir relâcher les poissons... Avec le changement de pression, la vessie natatoire des lieus gonfle et ne peut plus se vider. Qu'il soit gros ou petit, le poisson est condamné une fois arrivé au bateau, sa vessie remplie d'air le fait flotter à la surface et l'empêche de regagner le fond... 

 Une dernier pour la route et ensuite on boit l'apéro...







Après un apéritif bien sympathique et un bon casse croûte histoire de reprendre des forces, nous avons repris les hostilités cette fois ci plus dans l'espoir de sortir des écailles argentées, mais rien n'y fait... Sir labrax ne s'est jamais fait autant désirer que cette année...  





Un grand merci à Benjamin et à Alexis pour cette magnifique session. Tout était là pour passer une bonne journée, du beau temps, une mer calme, du poisson (9 lieus, dont 6 entre 72 et 80cm), un peu de "chambrage", une goutte de rhum et de la bonne humeur!
Une petite vidéo faite par Benji devrait suivre dans les jours à venir...



@micalement, Nicolas.

6 commentaires :

  1. superbe sortie, quand le temps s'y prête...
    c'est vrai qu'en ce moment le lieu est plus facile à trouver que le bar, il se fait désirer.
    N'importe quel leurre peut prendre du poisson, à partir du moment où il passe plus de temps dans l'eau que dans la boîte ; )
    Eric.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Eric,

    C'est vrai que les bons créneaux météo se font rares en ce moment...
    "N'importe quel leurre peut prendre du poisson, à partir du moment où il passe plus de temps dans l'eau que dans la boîte" C'est pas faux :) Le problème c'est qu'on a des favoris et que c'est toujours les mêmes qui restent au fond de la boite!

    Bonne saison à toi,

    @mic, Nicolas.

    RépondreSupprimer
  3. Waouf quelle pièce ces bars,super blog .Bonjour belge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louisette.

      Le bonjour français également.

      @micalement, Nicolas.

      Supprimer
  4. jolie sotie nico,

    au plaisir de se recroiser !!

    Maxime

    RépondreSupprimer
  5. Salut Max,

    On a parlé de toi ce jour là puisque la roche que nous avons pêché et qui nous a réussi, c'est celle que vous aviez découvert ensemble...

    @mic, Nico.

    RépondreSupprimer