mercredi 20 novembre 2013

Gros bar de fin de saison...

La fin de saison est une très bonne période pour faire des gros bars à la côte. En effet, ils viennent s'engraisser avant de prendre le large pour le frai. Il y a encore beaucoup de nourriture dans les bordures; crabes, céphalopodes et autres poissons fourrages comme des petits mulets par exemple. A cette époque il ne faut donc pas hésiter sur la taille des appâts et des leurres;  une bonne bouchée sera toujours plus intéressante pour un gros spécimen. 



Vent, pluie, froid, il faut souvent braver les intempéries pour sortir à la pêche à cette époque... Heureusement, les estuaires permettent d'être un peu plus à l'abri quand la mer est trop agitée.





C'est avec Christophe, auteur du blog Rockandbeachfishing que j'ai rendez-vous ce matin en terres costarmoricaines. C'est un girondin originaire de Rennes que j'ai connu dès le début de la création de ce blog, ensuite nous avons gardé contact grâce à Facebook.

En vacance sur Rennes, Christophe n'a pas hésité une seconde à faire 1h30 de route pour faire une session en ma compagnie.


La pêche s'annonce difficile... A vrai dire, si Christophe ne m'avait pas contacté, je ne serais sans aucun doute pas sorti. Vent de Nord-Nord-Ouest, fraicheur, pluie et même un peu de grêle sont prévus ce jour par Météo France. C'est donc en estuaire que nous allons braver les éléments! 
Tous les leurres y passent: Black Minnow, Shad Impact, Daïwa D'fin, D'swing et Duck Fin Shad, Nitro Shad, Gulp Alive, Lunker City Shaker... Rien n'y fait, les bars ne sont pas là ou alors ils sont inactifs... 
Je tente alors un énième leurre, un "home made" cette fois ci; je l'ai fabriqué lorsque mon ami Benjamin est venu à la maison me faire une démonstration pour fabriquer ses leurres soi même (je ferai d'ailleurs bientôt un compte rendu sur ce sujet). Il s'agit d'un leurre très connu pour son odeur anisée et son petit rattle incorporé dans la partie arrière de sa queue. Je lui associe une tête plombée de 7g et le lance le plus loin possible devant moi... Je laisse mon leurre toucher le fond, reprends contact et ressens direct comme une masse lourde qui se déplace doucement, je ferre et bingo! C'est un poisson, et un gros!! One Shot!!! Il dévale le courant et je suis obligé de l'accompagner pour éviter la casse car je ne suis qu'en 30 centièmes... Avec ce genre de poisson c'est très délicat, il faut avoir un frein assez serré pour que la ligne reste bien tendue, mais en même temps suffisamment souple en cas de gros rush du poisson...


La suite a été filmée par Christophe, je vous laisse apprécier la vidéo:    






Voici le bar et le leurre fabriqué maison qui l'a fait craquer... 




Un beau spécimen de 68 cm évalué à plus de 3.5kg









La remise à l'eau d'un tel poisson est toujours pour moi un moment merveilleux, c'est une façon de le remercier pour le combat et l'adrénaline qu'il m'a donné...







Malgré notre motivation et notre persévérance nous ne ferons rien de plus, il faut croire que nous étions au bon endroit au bon moment... Dommage pour mon ami Christophe qui aurait bien voulu attraper son premier bar costarmoricain!



Même s'il n'en a pas attrapé, Christophe était heureux comme tout d'avoir pu admirer et porter ce superbe labrax...






Il y a de grandes chances que ça soit pour moi le dernier bar de la saison au leurre, j'ai tendance à les laisser tranquille à l'approche de l'hiver. Si la météo le permet je ferai peut être encore un ou deux surfcasting à la recherche d'autres gros poissons comme le congre ou la raie, et peut être que je sortirai quelques labrax par accident comme l'année dernière... Sinon j'espère pouvoir aller taquiner les gros lieus au petit large dès que possible.

Merci à Christophe pour sa compagnie, le rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine, il ne reste plus qu'à fixer les dates!

 
@miclament, Nicolas.


4 commentaires :

  1. J'ai toujours beaucoup de plaisir à lire ton blog, comme celui de Benjamin ;)
    Magnifique poisson. Il fallait vraiment y croire.
    Patrick

    RépondreSupprimer
  2. super cr nikel nico!a bientôt je l'espère!!au faite le duck fin shad en eau douce c'est une turie!!!!!!!!!;)

    RépondreSupprimer
  3. Salut Christophe,

    Je me doutais bien qu'un leurre aussi efficace sur le bar ne pouvait être qu'excellent en eau douce :) .
    Au plaisir de se revoir :)

    @mic, Nicolas.

    RépondreSupprimer