mardi 25 mars 2014

Première sortie avec le Mémiwen

Pas évidant de trouver un petit créneau pour une session sur le Mémiwen... Il y a 15 jours nous avons tout de même réussi à sortir le Bombard. Même si la veille le vent de Sud avait pas mal soufflé, nous savions que sur ce spot nous serions bien à l'abri.


Nous voulions une journée calme pour notre première sortie avec le nouveau bateau, hé bien nous avons été servis!




Malheureusement pour notre première de 2014, nous n'avons pas assuré... En effet, une fois au bord de l'eau, au moment de brancher l'écran du sondeur, nous nous sommes rendus compte que nous avions oublié la cartographie à la maison... Tant pis, nous nous débrouillerons sans, "à l'ancienne", après tout c'est là que l'on reconnait les vrais pêcheurs! Fort heureusement, nous avions quand même le sondeur qui fonctionnait, c'est un excellent indicateur pour trouver des bons spots à poissons mais c'est surtout indispensable pour la sécurité...

Que c'est agréable d'avoir de la place sur un bateau...



Nous commençons par prospecter les zones les plus profondes, celles qui nous ont rapporté le plus de gros poissons l'année dernière. Mais c'est très calme, il y a peu d'activité au sondeur. Fab réussit tout de même à sortir quelques lieus portions grâce au "Gulp Power"...

C'est Fab qui aura eu le privilège d'attraper le premier poisson de la saison sur le Mémiwen!






Comme ce n'est pas très mouvementé par 25/35m de fond, nous décidons de nous rapprocher de la côte et de prospecter des zones avoisinant les 15/20m pour changer. Je sais qu'à cette période, les lieus ont tendance à ce rapprocher de la côte... C'est une stratégie qui paye! Il y a du poisson en grosse quantité sous le bateau!!!

Nous avons eu de belles détections dans peu de fond, sur cette photo on voit clairement un joli banc de lieus jaunes. On peut également y distinguer nos deux lignes qui descendent presque à la perpendiculaire...


Nous sortons une bonne douzaine de lieus en à peine 45 minutes. Les poissons étaient très nerveux mais ne mordaient pas franchement sur les leurres... Nous en avons décroché plusieurs dont un très gros pour moi au bord du bateau, et Fab en a accroché un par la queue...

Dans 15m d'eau les poissons sont beaucoup plus puissants car ils sont moins gênés par la pression sous l'eau...


Au final, nous avons sorti une quinzaine de lieus, tous calibrés entre 1kg et 1.5kg. Sur le chemin du retour, nous avons eu le droit à un contrôle des Affaires Maritimes, pour tout ce qui concernait les papiers et le matériel de sécurité nous étions en règle. Par contre, nous avons eu un avertissement concernant les 8 lieus que nous avions conservé car nous n'avions pas coupé leurs nageoires caudales... Pour des raisons pratiques, nous attendions d'être de retour à terre pour vider le poisson... Les Affaires Maritimes nous ont bien confirmé que "lorsque l'on attrape un poisson et que l'on décide de le garder, il faut immédiatement lui couper la nageoire caudale, seul les poissons qui restent vivants dans un vivier, dans le but de les remettre à l'eau, ne sont pas concernés...".

Mon petit doigt me dit qu'on va souvent les croiser sur l'eau cette année...

Essai du bateau en pêche validé!



@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire