mercredi 28 mai 2014

Deux générations, une même passion...




Parmi les lecteurs fidèles de mon blog, il y a Pierre, un jeune retraité de 65 ans habitant dans la région bégaroise... Depuis plusieurs mois je lui avais promis de l'envoyer avec moi taquiner la daurade royale en surfcasting quand elles seraient bien présentes à la côte.


Quelques jours plus tôt j'avais fait une petite session sur ce secteur avec Emilien, nous avions sorti deux jolis poissons...



Le rendez-vous est donc fixé ce mardi. Comme toujours, nous commençons par récolter des arénicoles extra frais sur une plage du côté de Perros. Une heure plus tard, nous voici au bord de l'eau. Le temps est plutôt calme, il y a un peu de vent mais nous sommes bien à l'abri. Les poissons devraient être actifs dans ces conditions... Pourtant la pêche est bien difficile, pendant presque 2h nous n'avons pas une seule touche... Il faut attendre que la marée s'inverse pour que les poissons se mettent en activité. 


Enfin une première touche; un bon ferrage et le poisson est au bout!




C'est une royale, elle n'est pas très grosse mais ça nous remonte le moral...



Quelques minutes plus tard, rebelote! Nouvelle touche, le temps de prendre la canne à la main, de resserrer le frein, et boom! Poisson!!! Et cette fois ci c'est un peu plus sérieux...


Les daurades royales sont vraiment puissantes, elles tentent régulièrement de donner des coups de têtes pour essayer de se décrocher... Les "belles aux sourcils dorés" ne se rendent jamais, même à quelques centimètres du bord elles continuent de se battre. 



Yes, un joli poisson estimé à + de 1.5kg...



De nouveau les touches se font plus rares, il faut croire que c'était  juste un banc de quelques royales qui n'a fait que de passer... Nous continuons tout de même à insister, et ça finit par payer pour Pierre qui attrape un très joli bar; le plus gros bar depuis qu'il pêche.


Bravo Pierre pour ce magnifique poisson!



Malgré notre persévérance nous ne ferons pas d'autre poisson... Ce fut une fois de plus une excellente occasion de partager notre passion; nos histoires, nos expériences et nos techniques. On en apprend à chaque fois et les souvenirs des plus anciens nous prouvent bien que la ressource est fragile et que le poisson diminue de décennie en décennie...

Merci Pierre pour ta gentillesse et ton énergie débordante.


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire