mercredi 20 août 2014

Les royales sont toujours là...


Voilà presque 2 mois que je n'avais pas sorti les cannes de surfcasting léger... Il faut dire que fin juin/début juillet les "belles aux sourcils dorés" n'étaient plus aussi actives. J'en avais d'ailleurs profité pour aller taquiner le bar à la place... Mais il est temps de m'y remettre et de vérifier s'il y a toujours quelques jolis poissons à trainer!
Avec Sébastien et Yoann, nous nous donnons rendez-vous à 5h du matin en estuaire. Le temps est calme, il fait un peu frai, le coefficient est plutôt faible, espérons que les poissons seront quand même actifs...


En arrivant il fait encore bien sombre, nous ne distinguons que les lumières des balises de navigation...




Nous avons des touches dès notre arrivée mais les poissons sont très difficiles à ferrer. C'est sans doute des petits vu qu'ils n'engament pas bien les hameçons... Il faudra attendre que le jour soit complètement levé pour que nous commencions à sortir un peu de poisson.

Tout le monde est bien en place, il n'y a plus qu'à attendre patiemment les touches...
 

Un bar maillé au lever du jour, ça fait plaisir!




Sébastien a de nombreuses touches, mais c'est du pin's; petits bars et petites daurades grises...




Pendu!!! Cette fois ci c'est un peu plus gros...



Faute de royale, c'est une jolie daurade grise...



Le courant s'est déjà inversé et toujours pas le moindre sourcil dorée en vue... Nous avons eu des touches de royales, c'est sûr, mais elles ont l'air particulièrement méfiantes. Comme il n'y a plus rien à perdre, je décide de me décaler un peu plus à droite de mes camarades, à 50 mètres environ. C'est une pointe que nous n'avons jamais pêché, on verra bien! Je ne mets qu'une seule canne au départ, et, après quelques minutes d'attente, j'aperçois une petite touche discrète... La suite en vidéo:




Enfin, première royale de la journée! Elle a une belle blessure sur sa nageoire arrière...



Quelques instant plus tard, alors qu'il y a un très gros voilier qui descend l'estuaire à quelques dizaines de mètres en amont, je préfère ramener une de mes cannes qui est en plein milieu du chenal. 2 mois plus tôt, sur la même zone, je m'étais fait embarquer une ligne par la quille d'un bateau similaire qui venait de passer devant moi... "C'est un grand deux mats, il doit avoir une sacrée quille celui là!!!" Dis je à mes camarades... Mais en prenant ma canne dans mes mains et en faisant un ferrage automatique, comme le font quasiment tous les pêcheurs en surf, je me rends compte que j'ai un très gros poisson au bout!!! Il part comme une flèche vers l'autre rive, j'ai juste le temps de desserrer mon frein pour éviter de casser la ligne... S'en suit un combat très puissant car je suis obligé de brider le poisson tout en évitant la quille de ce voilier ainsi que l'hélice d'un autre bateau qui double ce dernier... J'ai de la chance car ce poisson est plutôt coopératif et j'arrive assez facilement à la rapprocher de moi; c'est une grosse daurade royale!!!  

Voici la vidéo de ce coup de chance:





La plus jolie royale de cette saison 2014...



61cm pour 3.1kg!




La dentition des royales est impressionnante...



J'en sortirai une troisième dans la foulée puis plus rien du tout pour personne... Il faut croire que j'ai été au bon endroit au bon moment, c'est souvent ça la pêche!

Merci à Yoann et Sébastien pour leur sympathie, c'est toujours très agréable de se retrouver entre passionnés au bord de l'eau...

@micalement, Nicolas. 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire