lundi 27 octobre 2014

Session avec Fabrice, un stéphanois en vacances dans la région

Tous les ans, grâce à ce blog, je fais d'excellentes rencontres de passionnés comme moi de la pêche aux leurres et du surfcasting.
Fabrice, qui habite sur St Etienne, avait pris contact avec moi quelques semaines plus tôt en m'annonçant sa venue en terres costarmoricaines pour les vacances de la Toussaint. Il m'avais gentillement demandé si je pouvais l'accompagner à la pêche au moins une fois pendant son séjour dans notre belle région.
Je lui propose alors de faire une première sortie en estuaire à la tombée de la nuit. 


 La nuit est bien calme, espérons que ça ne sera pas le cas pour les poissons...






La session démarre très bien avec un gros départ sur ma nouvelle canne SRF... Je la saisis et ferre immédiatement! Le poisson est au bout et il est très gros, il descend l'estuaire et je suis obligé de lui rendre du fil tellement il est puissant... Je tente de le contrer et réussis à reprendre une dizaine de mètres de nylon, et soudain... Plus rien, cassé!!! Je récupère ma ligne et découvre mon fluorocarbone en 45 centièmes coupé net... A 99% c'était un gros congre, j'en ai déjà sorti quelques uns, jusqu'à 6/7kg, mais celui là, à mon avis, il faisait + de 10kg!    
Nous avons d'autres touches mais nous n'arrivons pas à ferrer les poissons, ce sont sans doute des petits qui n'arrivent pas à engamer les gros morceaux de calamar que nous avons esché. Notre persévérance finit par payé et je réussis quand même à sortir un bar très correct de 50/55cm.


Un joli labrax qui fera le bonheur des papilles de la petite famille de Fabrice.



Nous ne sortirons pas d'autre prise, en fin de partie, Fabrice se fait exploser son bas de ligne par un très gros poisson et sur le "der des ders", après une petite minute de combat, je décroche sans doute un petit congre mais je n'en suis pas certain...


Comme nous restons un peu sur notre faim, je propose quelques jours plus tard à Fabrice de remettre ça sur une zone complètement différente du côté de Perros Guirec. C'est une première en nocturne pour moi sur ce spot, de jour j'y ai fait beaucoup de poissons mais jamais très gros...
Nous percevons assez vite les premières touches mais une fois de plus le ferrage est difficile à réaliser, pourtant il semblerait que nous avons affaire à de jolis poissons; les tirées sont franches et lourdes...
Alors qu'il surveille sa canne, Fabrice se fait surprendre par une grosse touche! Il réussit à la saisir dans ses mains et à prendre contact avec le poisson qui continue de tirer fortement... Le stéphanois ferre, bingo!!! le poisson est au bout et il a l'air très joli... Le frein du moulinet est bien réglé, il faut fatiguer un peu le jli bar que l'on voit arriver dans la lumière pour pouvoir l'échouer tranquillement sur le granite rose...    


Yeeesss!!! Les poisson est saisi, il ne peut plus s'échapper...




Un magnifique labrax pour Fabrice et surtout son record personnel... Bravo l'ami!




Fab est tellement heureux d'avoir sorti ce joli bar qu'il veut absolument lui rendre sa liberté... Très beau geste, encore bravo!



La soirée commence bien... Fabrice avait envoyé un peu de sardines et quelques coques avec lui, j'en avais piqué plusieurs sur l'un de mes hameçon histoire de voir si c'est un appât efficace la nuit. Et bien ni une, ni deux! J'ai rapidement des touches... 


Apparemment les coques ont beaucoup de succès auprès des daurades grises...



Avec l'étale de marée basse les touches se calment. Nous sommes presque sur le point de partir quand Fabrice prend une très grosse tape sur de la sardine, il ne réussit pas à ferrer mais cela nous motive à insister sur le début de marée montante...
Nous faisons bien car les touches reprennent et je réussis à sortir un bar très correct.


Ce bar c'est vraiment bien défendu dans l'obscurité...




Encore un joli poisson validé sur ce nouveau spot!



Celui là aussi a mérité de retourner dans son milieu naturel:





Nous persistons encore un peu car nous continuons d'avoir de très belles touches bien nerveuses au calamar qui ne me font pas penser à celles d'un bar... Je finis par ferrer un poisson qui se bat très bien, en le rapprochant nous apercevons une très grosse daurade grise de + de 1kg qui se décroche à mes pieds... J'ai même le temps de poser ma canne et de la saisir avec mes deux mains mais malheureusement elle me glisse entre les doigts... C'était donc des daurades grises qui jouaient avec nos morceaux de céphalopodes...
Il est arrivé bien tard et il est plus que temps de rentrer à la maison, demain le déménagement va être dur pour mon ami Fabrice... ^^



@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire