jeudi 14 mai 2015

Initiation pêche de la daurade royale en bateau




Depuis quelques temps j'avais promis à Serge de lui montrer comment pêcher la daurade royale en bateau. Comme ce matin il devait aller lever ses casiers à araignées, je lui ai proposé ensuite une initiation de la pêche aux appâts...

Sur notre route, nous avons croisé Jean Yves, le fidèle complice de Serge, qui allait également lever ses casiers.


Les casiers que Serge avait posé la veille étaient remplis, il faut dire que nous sommes en pleine période des araignées... Nous en avons gardé une dizaine dont un gros mal de + 2 kilos!

Un gros mâle qui va finir avec du pain et de la mayonnaise!


Une fois le tri des araignées fait, nous avons posé l'ancre non loin de là pour passer aux choses sérieuses... Le montage que j'utilise pour pêcher aux appâts en bateau est le même que celui que j'utilise en surfcasting léger. Un plomb de 20 à 60g selon le courant (avec ou sans coulisseau), une perle molle, un émerillon, une brassée de fluorocarbone de 25 à 35 centièmes suivant la teinte de l'eau ( réduire la longueur de fluoro si la canne est très courte) et un hameçon 2/0 à longue hampe pour bien enfiler l'arénicole.

Voici un exemple de montage simple qui conviendrait tout à fait pour pêcher en bateau.



Pour le gros matériel, il n'y a rien de plus simple, vous utilisez la canne et le moulinet qui vous servent habituellement pour pêcher au leurre; monté en tresse, vous allez vous éclater sur les daurades royales, sensations garanties!!!

Sur une canne leurre équipée de tresse, il n'y a pas d'élasticité, lorsqu'un poisson est au bout de la ligne, le frein a intérêt d'être bien réglé sinon c'est la casse assurée!


Les lignes à l'eau, espérons que les "belles au sourcil d'or" vont être de la partie... Nous avons très vite des touches mais ce sont sans doute des petits bars ou des petites daurades grises qui viennent arracher nos appâts. Comme c'est plutôt calme, cela me laisse le temps de bien expliquer à Serge comment réagir lorsque l'on a affaire à un gros poisson...
C'est le moment de mettre mes conseils en application pour mon capitaine car il vient de ressentir des touches et cette fois ci, à priori, c'est une daurade royale! Il laisse le poisson grignoter le vers, attend que celui ci fuit avec l'appât... Et il ferre! Pendu!!! C'est sans doute une belle royale, elle lui prend au moins 15m de tresse sur les premiers "rushs"... La canne de Serge est pliée en deux, le poisson n'est pas décidé à se laisser faire. Il faut bien plus de 5 minutes de combat avant que l'on puisse enfin apercevoir de magnifiques écailles argentées à la surface...

Nous apercevons la daurade royale à la surface, elle est magnifique...


Jusqu'au bout cette daurade se sera bien battue, nous avons eu un mal fou à la mettre dans l'épuisette. Une fois le poisson dans le bateau, Serge n'en revient pas... Il faut dire que c'est la première fois qu'il attrape une "belle au sourcil d'or"!

60cm et 2.7kg pour la première daurade royale de sa vie, Serge est aux anges... Bravo Sergio!


Nous aurons d'autres touches mais malheureusement nous n'arriverons pas à les concrétiser. Ce n'est que le début, j'espère que dans les semaines à venir les résultats seront meilleurs...


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire