samedi 16 mai 2015

Lieus jaunes + daurades royales: Une session au top!


Pas facile de trouver une journée pour aller à la pêche avec le frangin en ce moment... Lui travaille le weekend, moi la semaine. Les journées de repos en commun sont de plus en plus rares. Ce mardi la météo est moyenne mais si l'on veut sortir un peu en bateau, on a pas le choix! Nous proposons également à Stéphane de venir avec nous. Au programme aujourd'hui, la pêche au lieu jaune, et, si la météo n'est vraiment pas top, la pêche de la daurade royale à l'arénicole...

Nous commençons, comme beaucoup en cette période, par aller lever les casiers, l'un sur une zone à araignées, l'autre sur une zone à homard... Pour le premier casier, pas de surprise, il y a quelques araignées qui feront le bonheur de nos papilles. Pour le second, nous trouvons un magnifique homard estimé à + de 2kg, mais malheureusement il est grainé... Nous décidons de le remettre à l'eau.


Il aurait été complètement ridicule de garder ce homard grainé... J'espère qu'il aura libéré ses oeufs avant de retourner dans un prochain casier; je ne suis pas sûr que tout le monde aurait fait la même chose...


Vidéo le la remise à l'eau de ce gros homard:

video

Nous tentons de prendre le petit large à la limite des 6 miles nautiques afin d'aller taquiner le gros lieu, malheureusement la météo n'est pas trop de la partie... Nous ne pouvons pas aller exactement où nous voulions mais ce n'est pas grave, il y a d'autres plateaux plus calmes qui peuvent parfois abriter de très jolis poissons! Nous attrapons assez vite quelques lieus très corrects, aux alentours de 1kg/1.5kg. Les poissons ont l'air d'être sur le haut des plateaux, je replace à plusieurs reprises le bateau sur des fonds de 12/15m maximum... Ca finit pas payer pour moi avec un superbe lieu jaune! 

Yeeesss!!! Un magnifique lieu jaune de 80cm pour presque 5kg!




D'habitude lorsque l'on fait des gros lieus comme celui là, il y a toujours au moins 20/30 mètres de fond. Quand le poisson arrive à la surface, il a la vessie natatoire sous pression, parfois même l'intestin qui ressort pas la bouche, et bien souvent les yeux qui commencent à sortir de leurs orbites... Ce n'est pas le cas pour celui ci car je l'ai attrapé dans moins de 15m d'eau; je décide de lui rendre sa liberté...    

Si je pouvais relâcher à chaque fois mes plus gros lieus, je le ferai... Pour moi comme pour mon frère, ce ne sont pas les meilleurs gustativement, nous préférons des poissons calibrés autour de 1.5kg. 



Avec le courant qui s'est bien mis en place et le vent qui pousse dans le même sens, nous avons du mal à garder le fond avec nos leurres, nous décidons de quitter le petit large et de revenir à la côte, poser l'ancre et pêcher aux appâts... Stéphane nous a préparé un excellent casse croûte, autant joindre l'utile à l'agréable!   
C'est une nouvelle zone que nous allons essayer, nous sommes beaucoup plus en sortie d'estuaire, j'espère que l'on va réussir à sortir quelques poissons.
Stéphane est très pessimiste quant au résultat de cette partie de pêche un peu hasardeuse... "Je ne le sens pas ce spot..." nous confie t-il. A peine a-t-il eu le temps de terminer cette phrase que sa canne se met à plier et le frein de son moulinet commence à chanter! Stéphane ferre immédiatement le poisson sans se poser de questions; ça sent la dorade royale ! 


Poisson!!!



Mon ami n'en revient pas de voir à quel point le poisson est puissant sur une canne leurre, il est obligé de rendre de la tresse au poisson pour éviter la casse lors des "rushs"... Le poisson arrive au bateau, Fab l'attrape avec l'épuisette, nous ne nous sommes pas trompés, c'est bien une dorade royale.


Un joli poisson qui avoisine le kilo... Bravo Steph!




Quelques minutes plus tard, rebelote, c'est encore Stéphane qui se fait atteler par un poisson, plus gros cette fois-ci. il y a de fortes chances que ça soit encore une dorade, de mon côté je pique également un poisson mais beaucoup plus petit, il finira pas se décrocher à quelques mètres du bateau... Dommage... Stéphane de son côté assure le coup, il sort une jolie dorade royale de 1.8kg. 


Beaucoup de poissons ont tendance à se rendre une fois arrivés en surface... Ce n'est pas le cas de la daurade royale!



Pendant que je prépare un montage pour la canne de mon frangin, je lui ai confié la mienne... A un moment donné il ressent comme des touches mais c'est bizarre, la ligne n'arrête pas de se détendre! En fait le poisson est en train de remonter vers le bateau avec l'appât en bouche... Fabrice prend contact avec le poisson, puis il ferre! Pendu!!! Une fois de plus ça a l'air d'être un très gros poisson. après un joli combat, c'est une nouvelle dorade royale qui est mise au sec. Bravo fab!


Voici la photo des deux jolies royales prises presque en même temps par Fabrice et Stéphane. 1.8kg chacune!



La suite ça sera beaucoup plus calme, nous terminerons tout de même par un doublé de bars portions!


Les derniers poissons de cette superbe session...



Cette fois ci, plus de doute, les daurades royales sont bien arrivées... De plus, grâce à cette sortie, nous avons validé un nouveau spot qui a l'air très prometteur!





@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire