dimanche 31 mai 2015

Première daurade royale de nuit...


Comme les daurades royales ne sont pas très actives en journée en ce moment, avec Stéphane nous avons voulu vérifier si elles ne le sont pas plus en soirée, voir la nuit...

Nous sommes allés tenter notre chance sur la côte de granite rose en fin d'après midi. Les appâts que nous avons pris sont des arénicoles, des couteaux et du calamar...
Il y a encore du vent ce soir, exposé Nord Ouest, il souffle pile en face de nous! Les touches ne vont pas être faciles à voir...
Les 4 cannes sont à l'eau et comme c'est calme niveau touche, nous en profitons pour manger le casse croûte. 

Les cannes à l'eau, un bon petit saucisson pur porc de St Agrève accompagnée d'une petite bière, et on est les rois du monde!   


Soudain, nous voyons une très grosse tirée sur une de mes lignes. Le frein était desserré heureusement sinon je crois bien que le trépieds aurait valsé! Je saisis ma canne, resserre le frein et ferre immédiatement! Le poisson est au bout! Il se bat bien et se met en travers du courant... C'est peut être une royale? En se rapprochant le poisson se rend assez facilement tout en remontant à la surface, c'est caractéristique du bar cette façon de combattre... En effet, c'est bien un Dicentrarchus labrax que j'échoue sur la digue.

Un poisson bien maillé et très nerveux...


Comme le poisson était bien piqué, et donc pas du tout abîmé, j'ai préféré le remettre à l'eau...


Nous insistons une grosse heure ensuite mais nous n'avons plus une seule touche... Nous changeons de zone pour un spot où nous savons qu'il y a souvent de la daurade à se promener, généralement ce ne sont pas des grosses, mais on s'en fout, tant qu'on réussit à en sortir au moins une de nuit. 
En arrivant la zone est beaucoup plus calme que la précédente car elle est bien abritée. Nous lançons vite les lignes puis patientons... 
Nous avons quelques touches plutôt nerveuses mais elles ne durent que deux ou trois secondes puis plus rien; nous n'avons pas le temps de ferrer... Bizarre, est ce que ça ne serait pas de la petite daurade royale méfiante? Sur une énième touche qui dure un peu plus longtemps, Stéphane réussit enfin à piquer un de ces poissons mystérieux... Après un petit combat, il ramène une petite daurade royale!!!



Elle n'est pas grosse, mais royale de nuit quand même!


Mission accomplie, première daurade royale prise de nuit en 2015. Même si elle n'est pas grosse, c'est une grande satisfation pour nous. Nous espérons bien en faire d'autres dans les mois à venir et des plus grosses tant qu'à faire!


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire