vendredi 29 mai 2015

Un beau poisson dès le premier lancer puis plus rien...


Nous sommes presque au mois de juin, normalement à cette période les poissons sont plutôt très actifs; il y a de la nourriture en quantité, la température de l'eau croisse et les prédateurs se rapprochent de la côte, tout est réuni pour faire de belles pêches!
Mais cette année est bien différente des autres...

Mardi, avec Fabrice, nous avons tenter une session bateau aux appâts. Après avoir été récolter quelques appâts frais, nous avons pris la direction la sortie de l'estuaire.
Le vent de Nord-Ouest modéré n'est pas très agréable, nous sommes obligés de mettre l'ancre sur une zone abritée. Je lance ma ligne rapidement puis je prépare celle de mon frangin. Pendant que je m'occupe du montage de Fabrice, je crois apercevoir une petite touche, pour assurer le coup je prends ma canne immédiatement en mains... Je ressens direct le poisson fuir avec l'arénicole en bouche, je ferre! Pendu!!! Le frein s'emballe, il y a des chance que ça soit une "belle au sourcil d'or"... 


Les coups de tête sont très puissants, c'est un poisson d'au moins 1.5/2kg.


Le poisson se bat sans relâche et les "rushs" sont très puissants, je suis certain que c'est une jolie daurade royale, après plusieurs longues minutes j'arrive enfin à la faire monter à la surface...

 Nous apercevons un magnifique lingot argenté à la surface...
 


A trois reprises nous manquons de la mettre dans l'épuisette, elle ne veut vraiment pas se rendre; la quatrième sera la bonne! C'est encore un beau poisson que nous sortons sur ce nouveau spot que nous avons découvert il y a 15 jours. 

2kg tout rond pour cette magnifique royale!


"One shot"!!! La session commence super bien... Cela nous motive à fond pour le reste de la partie! 
Malheureusement, nous déchantons vite, plus la moindre touche pendant 2 heures... Nous changeons à plusieurs reprises de spot mais rien n'y fait.
Il n'y a rien à comprendre à la pêche; est ce que ce poisson était seul? Est ce que, en se débattant au bout de la ligne, il a effrayé les autres? Est ce que les arénicoles n'étaient pas l'appât du jour? Est ce que l'on était pas au bon moment de la marée? Est ce que le vent était mal placé?...
Toutes ces questions ne trouveront peut être jamais de réponses mais j'espère que l'expérience me permettra de mieux connaitre cette chère Sparus aurata


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire