vendredi 10 juillet 2015

Les vacances démarrent bien!


Comme je suis en vacances en ce début de mois de juillet, j'en profite pour faire quelques sorties en surfcasting léger de nuit avec les copains afin de vérifier si les poissons sont un peu plus actifs que ces derniers temps...

Toujours obstiné dans l'idée de sortir une grosse daurade royale de nuit, j'ai passé plusieurs soirées avec sur la côte de Granite Rose à prospecter d'éventuelles zones de passage de "belles au sourcils d'or", mais en vain...


De leur côté, nos amis malouins ont réussi a faire quelques jolis spécimens de nuit...  Bravo les gars!


Il n'y a que les petits bars et les daurades grises qui sont réceptives à nos appâts... Avec Stéphane, Michel et Gérard nous en avons sorti plusieurs, jusqu'à 800g/1kg pour les plus grosses.

Les daurades grises se défendent plutôt bien par rapport à leur taille, elles donnent souvent de bonnes "cartouches" à la première touche...




Heureusement, lors d'une session  sur le mythique "Sillon du Talbert" avec Steph, j'ai eu la chance de sortir un très joli poisson...


3.5km à pieds et nous voici au paradis des pêcheurs!



Nous débarquons à la tombée de la nuit, le temps est lourd, c'est l'idéal pour pêcher en nocturne. Malheureusement nous nous rendons vite compte que nous allons être embêtés avec les algues... Il y a 95 de coefficient et avec le courant ça risque d'être très compliqué... Stéphane et moi lançons nos deux cannes chacun mais au bout de quelques minutes nous emmêlons 3 lignes ensembles... Quelle galère! Pendant ce temps ma deuxième canne continue de pêcher, je vois le scion plier de temps en temps mais Stéphane me dit qu'à tout les coups ce sont des algues qui sont en train de s'accumuler sur mon fil. Nous finissons de défaire le méli-mélo engendré pas le courant et les algues, puis je m'occupe de cette dernière canne toujours à l'eau. Je ramène mon montage coulissant en donnant un bon coup de ferrage comme je le fais tout le temps. C'est très lourd, il y a des algues sur mon fil, c'est sûr, mais ce n'est peut être pas tout... Je ressens comme des gros coups de tête de temps en temps! La ligne arrive près du bord, je demande à Stéphane de me donner un coup de main pour échouer le paquet d'algues et... le magnifique bar qui suit derrière!


Un gros pépère de 75cm estimé à presque 5kg!


Il aurait été bien dommage de ne pas rendre sa liberté à un tel poisson... Comme je le dis souvent ces spécimens, qui ont plus de 20/25 ans, ne sont pas les meilleurs dans l'assiette, de plus, si c'est une femelle, elle peut pondre jusqu'à 200000 oeufs par kilo de son poids chaque année...


C'est le seul poisson correct que nous avons fait cette nuit là car nous avons été gênés par les algues tout le reste de la partie. C'est bien dommage car le temps était idéal pour pêcher du gros poisson en nocturne... A 1h30 du matin j'étais encore en Tshirt tellement le temps était lourd, il faisait encore plus de 20ºC! 



@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire