jeudi 9 juin 2016

Un weekend "royale"! (par Sébastien)


Nous voilà arrivés au mois de juin, et force est de constater que nos chères "demoiselles aux sourcils dorés" sont encore peu présentes et particulièrement boudeuses... Mes dernières sorties n'auront pas été à la hauteur de mes espérances, quelques royales de piquées mais que des petits poissons sans grand intérêt. 
Peu importe, il va falloir faire preuve d'abnégation en ce début de saison pour enfin piquer une belle "dodo"...


Vendredi après-midi, 1er acte:

Je décide de prendre la direction d'un de mes spots favoris, les conditions sont idéales, une légère hausse des températures, un coefficient croissant et une petite brise de Nord-Est.
Mon petit coin de paradis...


Je choisis d'opter pour 3 appâts différents pour me donner un maximum de chance de piquer un beau poisson; de l'arénicole, de la pistiche et du crabe franc. Ces derniers réussissent bien en début de saison sur nos côtes habituellement.
L'arénicole et le crabe seront présentés sur un montage "wishbone"


Malgré des appâts bien frais et de belles conditions, le poissons est difficile, j'ai quelques petites  tapes assez nerveuses mais les poissons n'engament pas... A croire que mes appâts ne leurs plaisent pas! Je décide de changer de stratégie, j'ai quelques petits chipirons avec moi, leur fraîcheur laisse un peu à désirer mais ne sait t'on jamais, ce poisson est tellement difficile à comprendre...

 Un joli petit chipiron de "Pexeo Appâts"  


10 min plus tard, j'enregistre une touche plus franche, puis un très gros départ. Je saisis délicatement ma canne, je ferre, c'est pendu! Les premiers "rushs" sont biens identifiables, des coups de tête puissants, ça garde le fond, c'est une jolie royale! Yes!!!

Ma première belle "dodo" en 2016!



Quelques instants plus tard, ça tape à nouveau franchement, je réussis à piquer le poisson, ce dernier est très puissant et lourd et il m'amène droit sur de petites roches éparses sur ma droite, mon plomb s'y tanque... C'est cuit!
Il est temps pour moi de plier bagages, légèrement frustré par la perte de ce dernier fish...

Dimanche matin, 2ème acte:

J'ai rendez-vous à 5h du mat' sur ce même spot avec mon fidèle coéquipier Benjamin. Au vu des conditions, on se dit qu'on devrait bien s'amuser sur le lever du jour.
Le premier lancer de Ben nous donnera raison, il aperçoit son scion gigoter légèrement, il prend canne en main et bim! C'est pendu!

Un jolie royale pour Ben, ses yeux écarquillés en disent long, à moins que ça ne soit un léger manque de sommeil...





La suite de notre session, à notre grand désespoir, sera un long calvaire, peu de tapes mis à part quelques barsets qui repartiront tout frêle dans leur élément.

lundi, 3ème acte:

Lundi, en fin de matinée , je me décide à faire une sortie côté estuaire en espérant que les gros coefficients présents aient  "poussé" quelques jolies dodos dans l'eau saumâtre. Ca ne s'annonce pas très évident car le courant est très soutenu et je ne pourrai pêcher que 2 petites heures.
Et pourtant, 15 minutes après avoir tendu mes lignes, grosse cartouche sur ma canne eschée au chipiron,  je prends celle ci en main, ça part! Je ferre et ça paraît plutôt très joli, s'aidant du courant puissant, elle me donne du fil à retordre mais je finis tout de même par l'échouer  sur l'estran.

Ma première jolie daurade royale 2016 prise côté estuaire...


Les poissons sont plutôt actifs, je manque quelques jolis départs, j'arriverai quand même à piquer 2/3 bars bien nerveux pour leur taille....

Un joli petit Labrax qui repartira sans demander son reste....


La session prends fin,le courant commence à charrier beaucoup d'algues, je me prépare à ramasser le matos, lorsque j'aperçois de grosses tirées très lourdes sur ma seule canne restant à l'eau eschée avec une pistiche... 
La pistiche est un aimant à gros poisson...

C'est peut être une grosse touffe de goémon? Je ferre pour avoir la réponse et c'est pendu! La défense est vigoureuse, ce n'est pas une royale mais un magnifique bar de 63cm. De quoi ponctuer avec bonheur la fin de ce long week-end...


Ce joli Labrax se sera laisser tenter par une pistiche, il rejoindra bien entendu son élément après la photo...


Les daurades royales ont vraiment beaucoup de retard cette année, et c'est peut être parce que l'hiver a été très doux... Est-ce le comportement des daurades qui change? Sont elles plus méfiantes? Est-ce en rapport avec leur besoin nutritionnel? À quoi est dû ce retard car dans les autres régions les dodos sont déjà arrivées depuis un moment? Faut-il finalement utiliser des grosses bouchées comme les chipirons en guise d'appâts? autant d'énigmes que j'espère résoudre dans les semaines à venir...
Pour ceux qui ont Facebook, n'hésitez pas à nous suivre sur notre groupe: Team Golden Royale 




Amicalement, Sébastien.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire