jeudi 25 août 2016

Initiation en famille avec Fredo et Noam


Depuis plusieurs années j'avais promis à Frédéric, un cousin de ma femme, que je lui ferai découvrir le surfcasting. Fredo "pêchouille" un petit peu mais il n'a pas beaucoup de réussite. Comme il est en vacances au camping du Ranolien à Perros c'est l'occasion de partager une session ensemble sur la Côte de Granite Rose...
Je ne lui promets pas qu'il sortira forcément quelque chose, mais j'espère bien lui démontrer qu'il y a du joli poisson à se promener à la côte. Nous nous donnons rendez vous sur un spot où nous avons sorti pas mal de grosses daurades royales avec mon ami Stéphane ces dernières semaines. 


Stéphane a attrapé une jolie "mémère" de 3kg il y a quelques jours sur le spot que nous allons pêcher ce jour...



Nous arrivons en fin d'après midi, le temps c'est bien calmé par rapport au matin où il pleuvait des cordes... J'explique à Frédéric et son fils Noam comment réaliser le montage coulissant, puis comment escher les appâts, nous pêcherons essentiellement au couteau. Concernant le lancer, pas de soucis particulier, Fredo maitrise bien!
En attendant les touches, je vais faire quelques lancers avec Noam qui pêche au leurre. Je lui ai monté un Keitech Sexy Shad en texan pour limiter les accroches. Nous avons bon persister mais rien ne mord, pas la moindre tape... C'est alors que nous entendons Frédéric crier "il y a une touche!!!", il voit alors ma canne commencer à embarquer le trépieds et préfère la saisir et ferrer! De loin je comprends direct qu'il a affaire à un gros poisson... Je lui demander d'ouvrir le pick-up pour éviter la casse mais il ne comprend pas de quoi je parle. J'arrive en courant pour prendre la relai. J'ouvre le pick-up pour détendre un peu le fil, puis je règle le frein avant de l'Ultégra 5500 XSC. C'est un très jolis poisson, il prendre beaucoup de fil, c'est forcément une "belle au sourcil d'or". Un long combat s'engage avec ce poisson qui se met en travers du courant, mais il finit par faiblir et je réussis à le hisser sur le banc de galet...


Encore une jolie daurade royale...



Nous continuons à surveiller les cannes, il y a quelques touches nerveuses mais les poissons n'insistent pas, peut être ressentent-ils trop de résistance lorsqu'ils tirent sur l'appât... Nous approchons de l'étale de marée haute et commençons à penser à remballer les cannes quand je perçois une touche très discrète sur l'une de mes cannes. Je la saisis immédiatement et, comme cela se produit souvent, à peine en mains, grosse cartouche!!! Je ferre direct! Et c'est reparti pour faire chanter le frein du mulin, un gros "rush" par ci, un gros "rush" par là, la canne SRLF est bien cintrée... La daurade royale est vraiment le poisson le plus puissant de nos côte, elle est capable de partir comme une bombe et de nous prendre 10/15m de nylon sans que l'on puisse faire quoi de ça soit au risque de casser... Heureusement la belle finit par s'affaiblir, je vais pouvoir l'échouer sur le bord, yesss!

2 ème mémère de la soirée!


Deux jolis poissons qui feront le bonheur de nos papilles lors du repas de famille prévu le lendemain soir.


Nous insisterons une bonne demie heure supplémentaire, mais nous ne ferons rien de plus...
Pas de poisson pour Noam et Fredo même si ce dernier avait fait la moitié du boulot sur la première royale, bien souvent à la pêche aux appâts c'est le ferrage qui est le plus difficile; trouver le bon moment pour bien piquer le poisson. Merci à tous les deux pour votre compagnie, on remet ça quand vous voulez ;)


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire