mardi 20 septembre 2016

Joindre l'utile à l'agréable...


Avec mon frangin nous avions prévu de manger ensemble un midi, comme la météo était plutôt agréable, nous nous sommes dit que nous serions aussi bien sur l'eau à manger un casse croûte tranquille au soleil. Et, tant qu'à faire, nous allons envoyer les cannes et quelques appâts avec nous histoire de joindre l'utile à l'agréable... 
Du pain, du saucisson, du fromage, du jambon, quelques bières, quelques crabes qui trainent au fond du frigo, des myes congelées, et c'est parti!

Nous ne sommes pas beaucoup sortis ces derniers jours, juste une session rapide au leurre de surface un soir en marée montante avant la tombée de la nuit. Les bars étaient particulièrement présents et actifs car la météo était très calme et le soleil avait chauffé toute l'après midi sur l'estran.

Voici l'un des nombreux bars que nous avons attrapé ce soir là. Les poissons n'étaient pas maillés mais nous nous sommes bien amusés.  


En arrivant sur zone l'eau est déjà bien haute, les conditions sont plutôt correctes; un coefficient moyen, une mer calme, il y a juste un petit vent de Nord qui devrait se renforcer au fil des heures. 
Les lignes sont vite jetées à l'eau mais les touches se font rares, il faut croire que les daurades grises et les petits bars ne sont pas sur le coup. Cela nous laisse le temps de manger nos casse-croûtes tranquillement...
Alors que je tiens ma canne en main, je ressens une petite vibration dans mon scion. C'est sûrement une touche, Fabrice ne me croit pas trop et il est persuadé que c'est le courant qui fait bouger mon appât... Je patiente et, quelques dizaines de secondes plus, rebelote! Ca croque au bout de la ligne... J'essaie de trouver le bon moment pour ferrer mais ce n'est pas évident. Ca y est je sens le poisson qui est en train de fuir avec l'appât en bouche... c'est le moment de ferrer! Yes! Il est piqué! Je prendre 2/3 gros "rushs" dans la tronche, c'est forcément une daurade royale qui a succombé à un gros crabe. Elle se fatigue au bout de 2 longues minutes, Fabrice est là pour la cueillir dans l'épuisette...

Ce premier poisson nous redonne le moral après une grosse heure d'attente...


Nous sommes au taquet après cette première touche, mais il ne nous reste plus beaucoup de temps avant que la partie se termine car il est bientôt l'heure d'aller chercher les enfants à l'école. Pour la dernière demie heure je décide de fixer ma PNJ Cam SD23 à l'avant du bateau, la dernière fois elle m'avait porté chance...
Quelques minutes après l'avoir mise en route, nouvelle petite touche pour moi sur une belle bouchée de mye. Je saisis la canne en mains et je prends une bonne cartouche dans le poignet. Le ferrage est instantané, c'est pendu! 

Peeenduuu!!!


Rien de mieux qu'une vidéo pour décrire tout ça, elle n'est pas exceptionnelle car le combat se passe à l'arrière du bateau, mais j'ai essayé de faire un petit montage sympa...

Bon visionnage:


Ce spot est vraiment très prometteur pour les années à venir...


 

Encore un bon moment de complicité passé sur l'eau avec mon frangin, nous essayerons de remettre ça dans les semaines à venir si la météo et nos plannings le permettent...


@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire