jeudi 9 novembre 2017

Quelques sessions avec les copains du Noooorrrd!



Mon ami Bérenger est de nouveau en vacances dans la région. Pendant son séjour nous avons prévu de faire quelques sorties ensemble et de cibler principalement le lieu jaune et le pagre en bateau. Son ami Thomas est également descendu pour quelques jours. 

Où sont les pagres?
Nous organisons une sortie en bateau avec pour objectif de toucher quelques pagres. En arrivant à la cale, la mer à l'air plutôt calme, mais dès que nous sortons du port de Trébeurden, nous voyons qu'il y a beaucoup d'écume sur les îlots... Ça va être compliqué de prendre le petit large avec le Bombard C5. De plus, j'ai remarqué que les pagres n'aimaient pas trop quand ça bougeait. Nous allons tout de même tenter notre chance en restant sur une zone assez proche du bord où j'ai déjà pris quelques juvéniles.

mardi 7 novembre 2017

Pêche du bar: propositions de la GIFAP


Les membres du GIFAP (Groupement de l'Industrie Française d'Article de Pêche) se mobilisent pour la future règlementation de pêche en mer et plus précisément de la pêche du bar...

Voici le courrier envoyé à Alain Cadec, député au Parlement européen:


Objet : Évolution réglementation de la pêche en mer.

Monsieur le Député européen,

De nouvelles mesures concernant la réglementation de la pêche en mer seront prochainement votées au parlement européen. À cette occasion, la commission de la pêche que vous présidez sera force de propositions réglementaires, notamment pour la pêche récréative.

vendredi 27 octobre 2017

Une belle journée automnale...


Avec mon frangin nous avions repéré une belle fenêtre météo pour prendre le petit large. Le seul bémol c'est que les sites météo prévoyaient beaucoup de houle suite à la "tempête" du début de semaine... Mais avec une absence quasi totale de vent prévue on s'est dit que ça devrait passer largement.

lundi 23 octobre 2017

Projet Bargip: Résultats préliminaires de l’action «Marquage»

Bargip est un projet national de recherches sur le bar européen (Dicentrarchus labrax) lancé en 2014 en partenariat entre le Ministère en charge de l’Environnement et de la Pêche, le Comité National des Pêches Maritimes et Élevages Marins, France Filière Pêche et l’Ifremer. L’objectif de Bargip est de produire des données et nouvelles connaissances sur le bar afin que le Conseil International pour l’Exploration de la Mer (CIEM) puisse proposer à l’Union européenne des mesures de gestion de l’espèce en Atlantique du Nord-Est. L’une des actions prioritaires retenues a porté sur le marquage électronique d'adultes de bars. Ainsi, entre 2014 et 2016, plus de 1200 bars ont été marqués afin de mieux comprendre la structure de la population par l’analyse des comportements migratoires.

Vidéo expliquant comment ont procédé professionnels et scientifiques pour mettre les balises sur les poissons:

1. Le cycle de vie du bar
 

Les bars se reproduisent en hiver, en formant des agrégations sur les frayères, généralement situées au large. Les œufs et larves dérivent vers les zones côtières où les juvéniles vont grandir au sein de nourriceries principalement estuariennes, dans lesquelles ils se développeront pendant les 3 premières années de leur vie. Les juvéniles les plus âgés gagnent alors les zones d'alimentation côtières également colonisées par les adultes à la belle saison (entre mai et novembre). Les bars deviennent adultes à un âge compris entre 3 et 7 ans selon les sexes et les individus.