jeudi 21 novembre 2013

La pêche en eau profonde

Prenez 5 minutes pour comprendre ce qu'est exactement la pêche profonde...

Cliquer sur l'image ci dessous pour lire la page illustrée par la dessinatrice Pénélope Bagieu "ma vie est tout à fait fascinante":


http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html?fb_action_ids=10202024217161363&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map={%2210202024217161363%22%3A227695997397545}&action_type_map={%2210202024217161363%22%3A%22og.likes%22}&action_ref_map


A l'heure où j'écris cet article, il y a 445310 signataires, l'objectif est de dépasser les 600000 signatures et il ne reste plus que 18 jours avant que cette pétitionne de l'assiciation BLOOM soit envoyée à François Hollande pour lui demander de voter contre le chalutage profond. Alors n'hésitez pas à la signer et à la partager au maximum, sur les réseaux sociaux, par mail, ou tout autre moyen de communication... 


http://petition.bloomassociation.org/


Mr le Président:
« Nous, citoyens de France et du monde, vous exhortons à soutenir la proposition européenne d’interdire le chalutage en eaux profondes, qui est reconnu comme l’une des méthodes de pêche les plus destructrices de l’histoire. Cette activité résiduelle, déficitaire et subventionnée ne concerne que neuf navires en France mais son impact environnemental est disproportionné : d’immenses filets lestés ratissent les milieux océaniques les plus vulnérables et capturent plus de 100 espèces, ensuite rejetées, dont certaines menacées d’extinction. Ces pêches industrielles dévastent le patrimoine naturel de l’humanité en rasant des coraux multimillénaires, détenteurs du record de longévité animale sur terre.
M. Hollande, honorez la promesse « d’excellence environnementale » que vous avez faite aux Français et mettez fin à cette déforestation des océans profonds qui déshonore la France. Soutenez sans équivoque la proposition d’interdiction du chalutage en eaux profondes. »



Nous avons la possibilité de nous faire entendre, il faut en profiter...


@micalement, Nicolas.

mercredi 20 novembre 2013

Gros bar de fin de saison...

La fin de saison est une très bonne période pour faire des gros bars à la côte. En effet, ils viennent s'engraisser avant de prendre le large pour le frai. Il y a encore beaucoup de nourriture dans les bordures; crabes, céphalopodes et autres poissons fourrages comme des petits mulets par exemple. A cette époque il ne faut donc pas hésiter sur la taille des appâts et des leurres;  une bonne bouchée sera toujours plus intéressante pour un gros spécimen. 



Vent, pluie, froid, il faut souvent braver les intempéries pour sortir à la pêche à cette époque... Heureusement, les estuaires permettent d'être un peu plus à l'abri quand la mer est trop agitée.



jeudi 14 novembre 2013

Les épaves

Les épaves sont de véritables réserves à poissons et ce n'est pas mon ami Benjamin qui pêche sur Cherbourg, qui me contredira! Elles créent des refuges et forment des obstacles au fond de l'eau qui leurs permettent d'être à l'abri des courants. La Normandie est très reconnue pour ses épaves datant pour la plupart de la guerre 39/45.

En Normandie, il y a l'embarras du choix en ce qui concerne les épaves...


mercredi 6 novembre 2013

Album photos noir et blanc + couleurs

Ceux qui visitent régulièrement mon blog savent que j'aime beaucoup donner des effets de noir et blanc avec un peu de couleur à certaines de mes photos. C'est un style que j'affectionne tout particulièrement car je trouve que cela change totalement la photo et permet de faire ressortir les couleurs d'un poisson, d'un leurre, ou encore d'un nylon. 
J'ai décidé de les rassembler dans un même album, pour y accéder, cliquer sur l'image ci dessous:


http://royalelabrax22.creezvotrealbum.com/#album=1&photo=25



@micalement, Nicolas.

dimanche 3 novembre 2013

Pêche en mer en France, 530 millions d'euros au bout de la ligne...



 Encore un article qui concerne la pêche dans le Télégramme, décidément, ça y va en ce moment! 530 millions, c'est ce que représente le business de la pêche en mer en France...
C'est du moins ce que révèle une enquête téléphonique qui a été réalisée par BVA dans 16.000 foyers, complétée par un panel de 182 pêcheurs suivis sur un an (960 sorties de pêche et 2.852 prises).