jeudi 22 juin 2017

Du gros poisson dans la Rade de Brest...


Depuis quelques jours nous atteignons des records de température en Bretagne. Je ne sais pas si c'est la chaleur qui stimule les daurades royales, mais ce dimanche, dans le Finistère en compagnie des copains de la Team Golden Royale, les gros spécimens étaient actifs dans la Rade...
Réveil 4h, ça pique...
Pour profiter de cette session au maximum, nous avions convenu d'un rendez-vous à 6h15 au bord de l'eau. La nuit a été courte pour tout le monde mais la motivation est là! Il y a Benjamin, Paco, Stéphane qui ont répondu présent pour cette expédition, Anthony (notre guide local) nous attend sur place. Rodney n'étaient pas disponible et malheureusement Mickaël, qui était là la dernière fois, s'est cassé la cheville. J'en profite pour lui souhaité un prompte rétablissement. T'inquiètes, on aura beaucoup d'autres occasions de remettre ça :) 


Bon rétablissement vieux, reviens nous en grande forme!



Beau temps dans le Finistère ?
Et oui! Il arrive parfois (quelques jours dans l'année ;) ) qu'il fasse beau dans le Finistère... Lorsque nous arrivons au bord de l'eau, le site est magnifique. Le ciel est bleu à perte de vue et la mer est lisse comme un lac. Il n'y pas un brin de vent et le thermomètre indique déjà 18°C. En approchant de l'estran nous apercevons de nombreuses chasses de maquereaux et de bars ici et là; il y a de l'activité c'est déjà très bon signe.


Une très belle journée s'annonce sur le bord de la Rade...



Un peu d'action en arrivant
Dès les premiers lancers nous avons des touches, ce sont des daurades grises. Elles viennent grignoter les appâts "mous"; couteaux décortiqués, pistiches et crabes mous. Les ferrages ne sont pas évidents, il faut savoir être patient pour laisser les sparidés bien engamer les appâts.

Les daurades grises ne résistent pas aux couteaux décortiqués!



À un moment donné j'ai une touche un peu plus sérieuse sur un crabe. C'est forcément une dorade royale, elle est en train de croquer le crustacé. Canne en mains, je sens qu'elle tente de fuir avec l'appât, c'est le moment de ferrer! Il y a une lourdeur au bout de la ligne pendant quelques secondes mais malheureusement le poisson se décroche... Lorsque je ramène mon montage, le crabe est complètement broyé...

Voici ce qu'il restait du crabe que j'avais esché...


C'est au tour de Stéphane
Sur ma gauche, Stéphane vient également d'apercevoir une touche discrète sur son scion. Il y a de grandes chances que ce soit une dorade royale qui grignote son appât car il a esché avec un couteau entier. Mon ami se rapproche au bord de l'eau, canne en mains et ferre rapidement, c'est pendu!!! Le poisson est puissant, c'est une dorade royale. Après plusieurs coups de tête, le combat dure sur la bordure parmi les rochers et le goémon, mais elle finit par se rendre.

C'est toujours un moment délicat lorsque le poisson est dans les 5 derniers mètres, c'est souvent là qu'il se décroche...



Première royale au couteau entier pour Stéphane, 2.100 kg!

Le couteau entier s'avère être un excellent appât dans la Rade de Brest, et ce n'est pas Faudel qui dira le contraire ;)





C'est trop trop calme...
Malgré le joli poisson de Stéphane et les quelques touches de daurades grises, on ressent un peu de déception. Anthony était très confiant pour cette session car 15 jours plus tôt, en compagnie de Mickaël, ils avaient eu plus d'une douzaine de départs et avaient piqué 5 jolies daurades royales.

Ils avaient fait tous leurs poissons au crabe. Ici le montage double hameçons façon Anthony.


Cela fait quasiment 3h que l'on a pas eu la moindre touche, l'étale de marée haute approche... On cherche à comprendre pour quelle raison il y a si peu d'activité. La météo peut-être, trop chaud ? Est-ce que les vents sont mal placés ? Est-ce que ça ne manque pas de coefficient ? Nous commençons même à nous dire que l'on va peut-être changer de poste pour le reste de la session.

Mais où sont les poissons?



La patience récompensée...
De loin nous apercevons Anthony qui prend sa canne en main, je lui demande avec quel appât il pêche et il me répond au crabe. "Ça sent la royale cette affaire..." Après une trentaine de longues secondes il ferre! Avec Stéphane nous voyons sa canne SRLF complètement cintrée et on entend le frein qui chante !!! Je le rejoins en embarquant ma caméra au passage pour immortaliser tout ça...

 La canne est bien cintrée, le frein chante; c'est un très joli poisson...


C'est très gros, Antony pense qu'il a son "record" au bout de la ligne. Après plusieurs gros "rushs", le poisson se rapproche. C'est une magnifique dorade royale. Le combat un interminable dans les 5 derniers mètres, pour notre plus grand plaisir. Anthony réussi à la fatiguer et à la faire glisser sur le flanc jusque sur le bord...

Magnifique poisson Anthony, bravo!


Toujours aussi impressionnante la mâchoire...

Merci Paco!
C'est l'euphorie au bord de l'eau, Anthony vient de battre son record de 100g, le poisson accuse 3,4 kg sur le peson. Tout le monde est autour de lui en train d'admirer le poisson trophée. Paco décide de retourner voir ses cannes. Lorsqu'il arrive seul près de son trépieds il n'y a rien d'anormal, il jette un œil sur les cannes de Benjamin qui sont juste sur sa droite. L'une d'entre elles vient de vibrer... Benjamin est à une trentaine de mètres de là, il l'appelle tout en prenant sa canne en main car le poisson continue de tirer sur la ligne. Il a eu raison de le faire car à peine saisie, il ressent une énorme tirée!!! Il n'a pas le choix, il faut ferrer et commencer le combat. C'est pendu!!! Benjamin n'avait pas beaucoup desserré les freins de ses moulinets, Paco réussit tant bien que mal à rendre un peu de fil à ce monstre qu'il tient au bon du fil... Heureusement qu'il était là sinon le poisson aurait embarqué la canne!
Ben arrive en courant et prend le relai. Le combat est rude, en comparaison avec celui que vient d'avoir Anthony, le poisson paraît beaucoup plus lourd. Mais Benjamin ne lui laisse aucun répit, dès qu'elle lui prend 5 m, il en reprend 10. 

Benjamin est aux anges avec ce gros poisson qui lui met des gros "rushs"...


Nous voyons la daurade royale remonter en surface légèrement sur le flanc, il semblerait que le deuxième hameçon de son montage Wishbone soit piqué sous sa gueule... Elle se rapproche, Benjamin la hisse du mieux qu'il peut à travers les goémons. Paco va au bord de l'eau pour saisir le poisson par les ouïes. Yeeessss!!!!

Elle est énorme! C'est la première fois que je vois une royale de + de 4kg...


Après l'avoir pesée à plusieurs reprises pour s'assurer de son poids exact, il s'avère qu'elle fait 4.850 kg pour 72 cm! Benjamin aurait bien aimé la remettre dans son milieu naturel mais malheureusement elle saignait au niveau des ouïes. Ce n'est pas bien grave, il pourrait faire plusieurs bons repas avec ce poissons.

Toute les bonnes choses ont une fin 
Il est midi passé, Anthony doit nous quitter car il a un impératif. Nous en profitons pour manger le barbecue tranquille au bord de l'eau tout en surveillant les lignes. Cela nous permet de reprendre des forces et aussi de nous remettre de  nos émotions après ces superbes coups de ligne.

 Un bon petit barbecue à l'ombre pour se requinquer avant de reprendre la route. C'est ça aussi le plaisir de la pêche...


Nous n'aurons plus la moindre touche, en milieu d'après midi nous plions les cannes direction les Côtes d'Armor.

Pour terminer ce compte rendu, voici la vidéo de cette journée inoubliable, à regarder en HD:

 

Merci les copains pour cette superbe journée, on y retourna, c'est sûr!


@micalement, Nicolas.

8 commentaires :

  1. Very good game la Team !!!
    Bonne saison,
    Jean-Marc

    RépondreSupprimer
  2. Merci Jean-Marc, bonne saison à toi également.

    @micalement, Nicolas.

    RépondreSupprimer
  3. Nico Bravo pour tes video ça du étre le top ta journée (daurada)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, oui c'était une excellente journée. Les copains de la Team ont assuré. La Rade de Brest est un site exceptionnel pour les pêcheurs de daurades. Vivement la prochaine ;)

      @mic, Nicolas.

      Supprimer
  4. Que du bonheur cette vidéo !!! Un beau paysage, un temps magnifique, les copains et du très beau poisson. La saison est prometteuse !! Allez, je la regarde encore une fois !
    Sylvain

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce commentaire Sylvain, c'est sympa et très encourageant.

    @mic, Nicolas.

    RépondreSupprimer
  6. Super montage vidéo ! Un vrai régal ! On en a également des grosses dans le golfe du Morbihan. Amitié halieutique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a de très jolis poissons dans le Morbihan également, par contre il y a beaucoup de courant... C'est compliqué à pêcher pour nous avec notre matériel de surfcasting léger ;)

      Supprimer