samedi 1 juillet 2017

Initiation pêche au Tenia pour Stéphane


S'il y a bien quelqu'un qui rêvait de découvrir la pêche au Tenia c'est mon ami Stéphane. Cela faisait plusieurs semaines qu'il m'entendait parler de cette nouvelle technique que je pratique et il me disait souvent que si un jour il y avait une place, il serait partant. Alors, quand je lui ai proposé de prendre le petit large avec moi, il n'a pas mis longtemps à confirmer sa venue...


Une première session à la fraîche...
nous profitons d'un super créneau météo pour sortir tôt le matin. La mer est calme, le coefficient est de 80, il fait déjà 18°C à 6h du mat', c'est l'idéal pour rechercher les sparidés.
Nous avons envoyé quelques appâts congelés avec nous, principalement du calamar et des couteaux. Lorsque nous arrivons il y a encore pas mal de courant, nous nous mettons à l'abri dans une zone de contre-courant. Le sondeur indique quelques échos par 30 mètres de fond, mais a priori ce sont des bancs de tacauds. Les petites bouchées de calamar eschées sur les Oval Tenya ne font pas long feu dans l'eau... Nous sortons une dizaine de tacauds coup sur coup!


Les tacauds sont biens présents sur cette zone, nous allons rapidement changé de secteur...


Le flot s'atténue, nous pouvons changer de poste. Cette fois-ci nous allons pêcher par 40 mètres de fond en moyenne. Les Oval Tenya de 36g devraient faire l'affaire dans cette profondeur car l'idéal est de les faire planer au ras du fond. Nous prenons des tapes très nerveuses, c'est sûrement des dorades grises. Après quelques ferrages dans le vide, nous confirmons notre pensée... Ce sont bien des grises qui sont actives sous le bateau...

Il y a de très beaux spécimens dans le lot...



C'est très amusant de pêcher cette espèce de poisson, surtout que les grosses grises bastonnent bien! Mais nous ne sommes pas venus que pour ces "dames", on aimerait bien trouver leurs cousins aussi! Nous nous déplaçons de nouveau mais en mode "prospection" cette fois ci. Nous trouvons une dérive où il y a des vieilles coquettes par ci par là, les pagres ne devraient pas être loin...


Elles ne sont pas grosses mais elles se défendent bien ces coquettes...



Nous quadrillons la zone mais pas moyen de piquer un pagre, de temps en temps on ressent les appâts se faire croquer mais ce ne sont jamais les poissons tant espérés que nous sortons. Stéphane ne connait pas encore le combat caractéristique de ce poisson donc de temps en temps il a espoir d'en avoir un au bout mais en vain...


Rouget, vieille commune, vieille coquette, maquereau, tacaud, daurade grise... Nous faisons dans la diversité, mais pas de pagre...



Vers 10h30 nous sommes obligés d'abandonner, il faut absolument que je sois rentrer pour aller chercher le moussaillon à l'école pour 12h. La session était au top, il manquait juste quelques écailles roses pour nous combler...


On remet ça?
Pendant ses vacances Fabrice m'avait demandé si je pouvais aller retirer ses casiers, la période des araignées étant quasiment terminée, il n'y a plus d'intérêt de les laisser à l'eau. Comme la météo est une fois de plus très clémente, nous allons faire une pierre deux coups avec Stéphane... C'est qu'on a une revanche à prendre avec les pagres!
Il fait plutôt doux en cette fin d'après-midi de juin, on sent encore le petit vent de Nord-Est qui a soufflé toute la journée mais il devrait complètement retomber dans la soirée. La petite houle croisée nous oblige à naviguer doucement en direction du petit large. Bizarrement la mer est plus calme à 5 milles qu'à la côte. 
Il y a toujours autant de tacauds sur le premier poste... Nous retournons prospecter à proximité de la dérive où nous avions trouvé les vieilles coquettes quelques jours plus tôt. Stéphane a investi dans des Ténias qu'il a customisé avec des couleurs flashy et des paillettes. Au menu aujourd'hui ça sera crevettes et pieds de couteaux. Les premières touches ne tardent pas et mon ami est attelé par un très joli poisson; c'est une magnifique vieille avoisinant les 2 kg!

Un magnifique poisson!


Une "cougar" qui n'a pas résisté au Ténia rose pailleté...


Nous enchaînons les poissons, des vieilles coquettes et des tacauds principalement. D'ailleurs Stéphane a attrapé un "maxi tacaud", un record! Je ne pensais même pas que ça pouvait exister un tacaud aussi gros, il dépassait largement le kilo!
Nous approchons de l'étale de marée haute et au sondeur il y a des échos très intéressants... Il ressemble beaucoup à ce que j'avais vu avec Fabrice la première fois que nous avions touché du pagre. Stéphane sans que ça croque au bout de sa ligne eschée d'une crevette, après deux ferrages ratés c'est pendu !!!
Le scion sautille sous les coups de tête permanents du poisson, il y a 99,9 % de chance que ça soit un pagre ! Après plusieurs "rushs" le poisson remonte à la surface, yeeessss, des écailles roses!


1er pagre pour Stéphane...

 
Le banc semble être sous le bateau et en plus nous avons de la chance car il n'y a presque plus de dérive... C'est à mon tour d'être attelé et c'est un autre pagre qui s'est laissé tenté par une crevette...

À la sortie de l'eau, ce pagre avait une robe rose bien sombre, presque rouge...


Nous prenons de nombreuses tapes et décrochons un joli poisson chacun. Deux autres pagres remonteront sur le bateau dont un spécimen avoisinant les 2 kg.


Ca sera le plus joli pagre de la session.



Et voilà, la mission est accomplie, mon ami a pu découvrir la pêche au Tenia et connaitre les sensations lorsque l'on a un pagre au bout de la ligne. Cette technique est vraiment plaisante pour les pêcheurs qui pratiquent le surfcasting. Il y a des similitudes, que ça soit dans l'utilisation de différents appâts, ou le ferrage aussi lorsqu'il y a un poisson qui grignote l'appât et qu'il faut trouver le bon moment. Le côté "multi espèces" est intéressant également, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber... Bref, cette pêche me plait vraiment de plus en plus! 

Voici une vidéo pour résumer cette deuxième session. On peut constater la puissance des pagres pendant le combat, ils ne lâchent rien jusqu'au bout!




@micalement, Nicolas.

3 commentaires :

  1. Merci pour ce récit...belle pêche!
    Effectivement, ça donne envie de tester l'Oval Tenya...avec des gambas ou crevettes?

    RépondreSupprimer
  2. Ce jour-là nous pêchions avec des crevettes crues, mais les gambas marchent très bien aussi, même crues... Il paraît que la marque Pexéo fait de très bons produits, je vais tester ça dans les semaines à venir.

    RépondreSupprimer
  3. Great Blog!! That was amazing. Your thought processing is wonderful. The way you tell the thing is awesome.

    Monopod Selfie Stick for Gopro

    RépondreSupprimer