jeudi 12 octobre 2017

Pêche récréative: un projet pilote pour une meilleure gestion du bar en Atlantique...

Le Parlement européen a adopté un amendement budgétaire d'Alain Cadec, président de la commission de la pêche, mettant en place un projet pilote sur la pêche récréative du bar dans l'Atlantique, limitée jusque là à 5 bars par pêcheur et par jour. Ce projet pilote doté de 300 000 euros permettra de tester des moyens de contrôle innovants et de collecter davantage de données sur l'état du stock.
"C'est un premier pas vers des mesures de gestion plus flexibles" déclare Alain Cadec. "Concrètement, il s'agit de mettre en place progressivement un carnet de pêche mensuel pour les pêcheurs récréatifs de bar, qui remplacera les actuelles limitations journalières".
La Commission européenne a également annoncé la publication prochaine d'un plan de gestion pluriannuel pour l'Atlantique. "C'est un changement de méthode salutaire : nous allons passer d'une gestion dans l'urgence sans concertation à une programmation sur le long terme, en travaillant avec tous les acteurs de la pêche du bar. Je lancerai ainsi une consultation de tous ces acteurs, pêcheurs professionnels et récréatifs, pour concevoir ensemble des mesures justes et efficaces. Chacun a une place dans la pêche du bar, à condition de s'engager dans des pratiques durables."
Communiqué d'Alain Cadec, 11/10/2017

C'est très intéressant comme proposition mais ça me paraît complexe à mettre en place et à faire respecter. Quand je vois le nombre de pêcheurs qui ne coupent toujours pas la nageoire caudale des poissons qu'ils conservent, on est mal barré... Et pourtant ce nouveau procédé permettrait sur court terme de connaître l'impact réel de la pêche récréative sur la ressource de bar à condition que les pêcheurs récréatifs restituent leurs carnets à la fin du mois ou de l'année (ce qui n'est pas gagné non plus...). Attention, ces mesures ne concernent à priori que la zone Atlantique, donc rien ne dit que la zone de la Manche, au Nord du 48e parallèle, disposera des mêmes mesures.
Affaire à suivre...

@micalement, Nicolas.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire